Prendre le contre

Prendre le contre en parlant de chiens de meute, empaumer la voie à l'envers, ou bien, en parlant d'un animal, revenir sur sa voie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prendre le contre-pied — ● Prendre le contre pied en parlant des chiens, suivre à rebours les voies d un animal, ou, en parlant de celui ci, revenir sur sa voie …   Encyclopédie Universelle

  • Prendre à contre-poil — ● Prendre à contre poil agir maladroitement avec quelqu un et le heurter, l irriter …   Encyclopédie Universelle

  • prendre — [ prɑ̃dr ] v. <conjug. : 58> • 980; lat. prehendere I ♦ V. tr. A ♦ Mettre avec soi ou faire sien. 1 ♦ Mettre dans sa main (pour avoir avec soi, pour faire passer d un lieu dans un autre, pour être en état d utiliser, pour tenir). Prendre un …   Encyclopédie Universelle

  • contre-pied — [ kɔ̃trəpje ] n. m. VAR. contrepied • 1561; de contre et pied 1 ♦ Vén. Fausse piste suivie par les chiens. 2 ♦ Cour. Ce qui est diamétralement opposé à (une opinion, un comportement). ⇒ contraire, contrepartie, inverse, opposé. Vos opinions sont… …   Encyclopédie Universelle

  • contre — [ kɔ̃tr ] prép., adv. et n. m. • 842 contra, latinisme « en opposition à »; lat. contra « en face de » I ♦ Prép. et adv. A ♦ Marque la proximité, le contact. ⇒ auprès (de), près (de), 1. sur (cf. En face de). Prép. Pousser le lit contre le mur.… …   Encyclopédie Universelle

  • prendre — PRENDRE. v. a. Mettre en sa main, en son pouvoir sans violence, occuper quelque chose en la tenant. Prendre une espée. prendre un livre. prendre quelque chose avec la main, de la main. prendre un cheval par la bride. prendre un boeuf par les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • contre-pieds — ● contre pied, contre pieds nom masculin Ce qui est diamétralement opposé à quelque chose ; le contraire : Prendre le contre pied d une affirmation. Action d envoyer la balle ou de se diriger du côté opposé à l attente de l adversaire. ● contre… …   Encyclopédie Universelle

  • contre-temps — Contre temps. s. m. Accident impreveu, qui est contraire au succés d une affaire, & qui arrive tout d un coup dans le temps qu on avoit choisi pour la faire reussir. Il est arrivé des contre temps, d estranges contre temps dans cette affaire. On… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PRENDRE — v. a. ( Je prends, tu prends, il prend ; nous prenons, vous prenez, ils prennent. Je prenais. Je pris. Je prendrai. Je prendrais. Prends. Prenez. Que je prenne. Que je prisse. Pris. ) Saisir, mettre en sa main. Prendre un livre. Prendre une épée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRENDRE — v. tr. Saisir, mettre en sa main. Prendre un livre. Prendre une épée. Prendre une pierre. Prendre une plume. Prendre un bâton. Prendre la main, le bras, l’oreille à quelqu’un. Prendre quelqu’un par la main. Prendre un cheval par la bride. Prendre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.